Collège Paul Bert

Bienvenue sur le site du collège P. Bert de Malakoff

Situé dans la toute proche banlieue parisienne, le collège accueille 600 élèves de la 6ème à la 3ème dans 22 classes. Il propose également des dispositifs UPE2A (pour les élèves non-francophones) et ULIS (pour les élèves présentant des troubles spécifiques du langage).

Issus de milieux très différents, ces élèves sont d’une grande diversité culturelle qui constitue une richesse pour l’établissement.

De nombreux projets, dont vous pourrez prendre connaissance sur le site, mettent en valeur les compétences de chacun et permettent des progrès scolaires dans une réelle ambiance de travail et de respect des uns envers les autres.

La réalisation de toutes ces initiatives est rendue possible grâce à une équipe pédagogique et éducative très investie dans la réussite de « Tous » et animée d’un grand dynamisme.

Je profite de cette occasion pour féliciter l’ensemble des personnels de l’établissement mais aussi des élèves pour la qualité de leurs propositions et de leurs réalisations.

Mme Dubois, Principale

Les amies et amis de la Commune de Paris 1871

Ce jeudi 16 janvier, les élèves de 3C et D ont reçu la visite des Amies et Amis de la Commune, association née en 1882 ;

Porteurs humbles et passionnés de cette Mémoire du peuple parisien, les compagnons de cette association nous ont présenté une pièce de théâtre dont ils sont les auteurs, les metteurs en scène et les acteurs.

Une écharpe rouge souligne et signe les combats des créateurs de cette république éphémère, cette Commune majuscule, qui ne vécut que 72 jours (du 18 mars 1871 au 28 mai 1871).

Mais cette expérience politique unique a su passer de l’utopie à l’action. Sociale, démocratique, laïque, égalitaire et féministe, elle a posé des jalons dans une conquête des droits toujours inachevée. Ces combats, ils nous les ont présentés tant par des anonymes que par Louise Michel, Eugène Varlin, Nathalie Lemel, Charles Delescluze….

Place de l’Hôtel de ville de Paris, un 18 mars, une jeune femme, Marianne, se mêle à la foule qui commémore la Commune de Paris de 1871 : « Qu’est-ce qui se passe ici ? Qu’est ce que c’est que tous ces drapeaux rouges ? On commémore… quoi ? La Commune de 1871 ? Les barbares qui ont incendié Paris ! Des bandits, des criminels ; je le sais, j‘ai un arrière-arrière grand-oncle qui en était. La honte pour notre famille ». 
« Que tu traites mal ma mémoire, l’interpelle Auguste. Je suis ton arrière-arrière grand-oncle. Moi qui croyais te faire honneur, moi qui suis mort pour ta liberté. Je vais te raconter mon histoire. Ton histoire. »

Ce moment consacré à la Commune s’est achevé par une chanson :

« Le drapeau de l’Internationale sur l’univers est déployé, c’est la révolution sociale, c’est la révolution sociale, par le travail et la fraternité... »

Paul Burani/Isch-Wall

Nous remercions pour leur venue et leur passion nos invités de l’association « Les amies et amis de la Commune de Paris 1871. »

www.commune1871.org,


Derniers articles

  • Une journée bien remplie à la Villette !

    par geoffrey dewaegeneire

  • Premières sensations au bridge

    par geoffrey dewaegeneire

  • Voyage dans le Gard, jour 2 : Arles, une belle cité antique.

    par geoffrey dewaegeneire

  • Voyage dans le Gard - Jour 1

    par geoffrey dewaegeneire

  • Creating a “Draw My Life” video

    par geoffrey dewaegeneire

  • Archives départementales de Nanterre

    par geoffrey dewaegeneire

  • Fabrications de supports téléphoniques

    par geoffrey dewaegeneire

  • Atelier de bridge

    par geoffrey dewaegeneire

février 2020 :

Rien pour ce mois

janvier 2020 | mars 2020

Images du collège